Film & télévision | Scénarios

Aller-retour Babelsberg-Hollywood
Nous adaptons votre s
cript avant le début du tournage.

L’internationalisation touche aussi le milieu du cinéma et de la télévision. Les films de Hollywood et les séries américaines font recette dans le monde entier. Les films tchèques pour enfants et les séries de dessins animés japonais sont toujours aussi populaires à l’échelle mondiale. Les productions indiennes « Bollywood » et un nombre croissant de films critiques du « nouveau cinéma » en Amérique du Sud ou en Afrique se positionnent sur le marché international, sans parler des coproductions européennes et des nombreuses adaptations de feuilletons télévisés à succès.

Parallèlement aux fictions, de plus en plus de documentaires et de récits journalistiques ainsi que des films promotionnels et des spots publicitaires sont adaptés à l’échelle internationale dans le domaine commercial. Ce processus inclut la traduction, mais aussi la localisation, c’est-à-dire l’adaptation aux réalités nationales correspondantes.

Pour ce qui est des blockbusters américains, la tâche est facile : le roman, le scénario et toute la production sont rédigés en anglais. Mais si l’on s’intéresse à de grands projets internationaux comme l’adaptation cinématographique de romans (« Le nom de la rose », « Le parfum », « Cœur d’encre » ou « La lectrice »), il faut commencer par traduire les romans, puis le scénario – suivant la langue dans laquelle il est rédigé. Tous les participants, que ce soit l’accessoiriste éventuellement français, le caméraman allemand, le repéreur italien ou les acteurs américains, doivent parfaitement comprendre le scénario afin d’éviter tout malentendu.

Plonger au cœur de l’action – en plusieurs langues

Pour de nombreux projets, notamment lorsqu’il ne s’agit pas de l’adaptation de thèmes historiques et de fantasy, les auteurs et les traducteurs de scénarios doivent non seulement structurer et raconter une histoire en images, mais aussi bien garder à l’esprit le public cible correspondant.

Si le film s’adresse à un public international, les allusions à des particularités locales devront éventuellement être supprimées. Mais quelle stratégie adopter si ces particularités sont précisément le sujet du film ou que l’emploi de différents dialectes sert par exemple à mettre en évidence des différenciations sociales ?

Pour l’adaptation d’un scénario, d’un traitement ou d’un master décrivant le projet en quelques phrases, il est capital de trouver des équivalences qui seront comprises dans le monde entier, ou alors qui correspondront juste au pays concerné et à la langue qui y est parlée.

Qu’il s’agisse de remakes ou d’adaptations de films européens à succès tels que « Trois hommes et un couffin » ou « Chère Martha », comme les Américains aiment les tourner, ou de la première vente des droits à l’étranger, un scénario doit toujours être adapté aux réalités du pays cible – l’intrigue, les personnages, le cadre et la forme extérieure du manuscrit – qui varient de pays à pays malgré des normes internationales.

Expérience et savoir-faire cinématographique

L’équipe de traducteurs de ConText® à Mayence est expérimentée et aborde avec beaucoup de tact les projets à traduire dans le domaine du cinéma et de la télévision.

Après un examen minutieux de l’œuvre et une brève analyse de la structure du récit et de l’intrigue tout en tenant compte des spécificités linguistiques des personnages, l’équipe se penche sur le texte.

Si certains personnages s'expriment en dialecte, il faudra par exemple trouver un dialecte qui évoque dans la langue étrangère des connotations similaires au dialecte choisi dans le texte de départ.

L’écossais, qui est une variante un peu « rustique » de l’anglais, convient par exemple assez bien pour restituer les dialectes bavarois. Le dialecte sarrois peut être mis en parallèle avec le dialecte des Midlands de l'Ouest. D’autres variantes parlées dans les films comme le langage des jeunes, les expressions argotiques ou le langage technique des médecins, des pharmaciens ou des juristes sont transposés par ConText® avec la précision requise.

En cas de besoin, nous faisons appel à des éditeurs et des dramaturges chevronnés. Leur contribution s’avère cruciale lorsqu’il s’agit de réaliser des exposés et des analyses qui serviront de base de décision aux clients et aux partenaires potentiels tels que les producteurs et les coproducteurs, les chaînes de télévision, les organismes chargés de la promotion du cinéma et d’autres souhaitant s’engager dans un projet.

Sur demande, ConText® vérifie aussi la disponibilité des droits d’adaptation cinématographique et peut faire réaliser une analyse des besoins ou des études de marché qui permettront de déterminer au préalable si l’adaptation du scénario dans une langue bien précise est vraiment nécessaire.